Comment choisir un logiciel de caisse efficace et performant ?

logiciel de caisse

En complément de la caisse enregistreuse proprement dite, la bonne tenue de votre commerce nécessite l’utilisation d’un logiciel de gestion. Mais comment bien le choisir ?

Petit guide de présentation des logiciels de caisse

Un logiciel de caisse peut être « universel », c’est-à-dire convenant à tout type de commerce. Couplé à votre terminal de vente, le logiciel de gestion va vous permettre de suivre les principales données de fonctionnement : clients, articles, achats, ventes et stocks.

Le fichier clients vous permet de mieux connaître les habitudes de fréquentation et de mettre en place un programme de fidélisation. Dans le fichier articles, vous pouvez renseigner toutes les informations utiles et classer votre stock par rayons, familles etc. Le fichier achats autorise le suivi des commandes et des fournisseurs, tandis que le fichier ventes vous offre un outil d’analyse précis et une possibilité d’export pour la comptabilité. Enfin, le fichier des stocks, comme son nom l’indique, vous permet un suivi minutieux des quantités de marchandise, ainsi que de la démarque et de l’inventaire.

Il existe également des logiciels de caisse spécialisés suivant le type de commerce concerné : les besoins en solutions d’encaissement ne sont pas les mêmes dans une boulangerie que dans un bar avec terrasse, ni dans une boutique de fleuriste…

Bien choisir sa solution d’encaissement et de gestion

En fonction de votre spécialité, votre logiciel de caisse offrira des fonctions légèrement différentes.

Si vous êtes boulanger, vous aurez par exemple l’utilité d’une caisse enregistreuse capable de lire les codes-barres des tickets restaurant ou de gérer les commandes des clients.

Cordonnier ou gérant d’un pressing, votre logiciel peut disposer d’un planning de travail afin de mieux organiser votre temps, ainsi que d’un système de gestion des articles non récupérés par les clients.

Fleuriste, votre logiciel doit inclure la gestion des compositions florales, ainsi que des pertes liées au commerce du « vivant ».

Si vous faites du snacking et de la vente à emporter, votre caisse enregistreuse doit être capable de gérer les tables, les commandes, les menus, ainsi que de vérifier la validité des tickets restaurant. Enfin, quelle que soit votre activité, vous pouvez souhaiter disposer d’une clôture de caisse à l’aveugle.

En conclusion, il est important de bien choisir votre logiciel de caisse et votre terminal de vente en fonction des spécificités de votre secteur d’activité. Un point de vente ergonomique et efficace, des fonctions de gestion précises pour un suivi au plus près de vos stocks, prix, démarque etc., sont des atouts pour vous faciliter le quotidien et vous permettre de vous consacrer à l’essentiel : la satisfaction de vos clients.