Fabrication carte électronique : les différentes techniques utilisées

carte éléctronique

La fabrication des cartes électroniques est un processus assez complexe. Il faut disposer de certaines compétences dans le domaine électronique. Outre le circuit, il faut passer par diverses étapes avant de pouvoir créer une carte électronique. Voici les étapes et les techniques utilisées à cet effet.

Le choix de la technique de création

Pour la conception de carte électronique, il est possible de choisir entre 4 méthodes. Le choix de la technique dépend en partie des matériaux requis, de la technicité et de la qualité du rendu. La première technique consiste à réaliser une gravure chimique. Cette méthode est assez longue. Il faut respecter des conditions de sécurité rigoureuses durant le processus. De plus, il est nécessaire d’avoir des outils spécifiques comme le réactif d’attaque. Néanmoins, la gravure chimique est la technique utilisée pour créer des circuits imprimés simples ou plus ou moins complexes.

La deuxième technique concerne la gravure par rayons ultraviolets. Ici, il va falloir transférer le circuit électronique sur la carte. Aussi, il est important de disposer de matériaux appropriés. En général, ces outils sont chers et sont très rares. Cependant, la technique de la gravure par rayons ultraviolets est assez simple. Elle offre des circuits à la fois complexes et fins.

Les autres techniques de gravure

La gravure mécanique est la troisième technique utilisée. Également appelée routage, elle fait appel à l’utilisation de machine particulière. Celle-ci est destinée à enlever le cuivre qui n’est pas utile sur la carte. La gravure mécanique permet également de fabriquer des passages vides entre les connexions. Il faut savoir que c’est une technique onéreuse. En effet, il faut se procurer une machine à graver. Néanmoins, certaines enseignes proposent aujourd’hui la location de la machine. Malgré cela, la technique est très intéressante surtout pour créer plusieurs exemplaires utilisant un circuit unique. D’ailleurs, les cartes fabriquées sont de bonne qualité.

La dernière technique est appelée gravure au laser. Elle est surtout utilisée par les grandes enseignes de production. Il arrive également que les universités y aient recours. La gravure par laser est similaire à la gravure mécanique. La seule différence est qu’elle est faite par un rayon laser. Le seul problème pour cette technique, c’est la machine. Il est souvent difficile d’en trouver.

La création du typon

Cette étape concerne le traçage des pistes du circuit électronique. Dans le cas d’une gravure à l’acide, il est important d’utiliser un matériau résistant à la substance. Il est possible de faire un traçage manuel pour le typon. Cela se fait à l’aide de marqueurs spéciaux. Ces derniers sont vendus dans les commerces. Le typon peut également être tracé à l’aide d’un imprimé. Ici, le circuit sera tracé par l’encre de la machine puis imprimé. Cette deuxième technique est assez intéressante. Il faut cependant savoir qu’elle ne peut s’appliquer pour les circuits moyens ou larges. Par ailleurs, il faut encore convertir le schéma de principe en circuit imprimé. Cette étape fait appel à l’utilisation de logiciel spécifique. Aujourd’hui, il existe plusieurs logiciels libres de droit dédiés à cet effet. Tels sont le cas de PCB , de Shortcut et de Liquid PCB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *